13 conseils pour réduire ses déchets dans la cuisine

Fév 2, 2020 | écologie, Lifestyle, zéro déchet | 2 commentaires

La cuisine est un des endroits où nous avons le plus de déchets. Entre les pertes de nourriture, les emballages des aliments, tous les produits que nous utilisons qui sont nocifs, non réutilisables et plein d’autres encore. Après t’avoir donné des conseils pour avoir une salle de bain zéro déchet, je vais te donner des conseils pour réduire ses déchets dans la cuisine.

Consommer différemment

1. BOIRE L’EAU DU ROBINET

Boire l’eau du robinet a deux avantages : économiser de l’argent et réduire la consommation de bouteilles en plastique. Chaque année, un Français consomme environ 125L d’eau en bouteille. De plus, cette consommation est en moyenne 200 à 300 fois plus cher que l’eau du robinet. Et comme je vous en ai parlé dans cet article sur la pollution du plastique dans les océans, la production coûte chère et a un impact environnemental conséquent. En général, une bouteille en plastique parcourt 300km de l’embouteillage jusqu’au recyclage. Maintenant que tu as lu cela, plus de bouteilles d’eau dans tes courses 😉

Et si en effet l’eau n’a pas bon goût, tu peux acheter du charbon pour purifier l’eau ou l’aromatiser de citron ou de menthe. Et si tu souhaites boire au travail, en cours ou pendant une promenade, investi dans une gourde en inox 😉

Source: Dangersalimentaires

2. ACHETER EN VRAC

Pour éviter un maximum de déchets, le mieux est d’acheter en vrac un maximum. Tu évitera ainsi tous les emballages de pâtes, riz, céréales etc. Je t’avoue que je ne le fais pas encore, sauf pour les fruits et légumes, je ne les prends plus en sachet ou filet. Mais en faisant cet article, je me mets un coup de pied au derrière également et je compte m’y mettre !

Les grandes surfaces proposent de plus en plus le vrac mais il y a également biocoop, obocal et plein d’autres.

Acheter en vrac pour réduire ses déchets

3. UTILISER DES BOCAUX EN VERRE/INOX

Si tu souhaites acheter en vrac, il va falloir utiliser des rangements adéquats et éviter les boîtes en plastique tant qu’à faire. Pour cela, tu peux opter pour des bocaux en verres ou en inox. Et au lieu de les acheter neufs, tu peux les prendre de seconde main sur le bon coin ou sur marketplace de facebook par exemple. Sinon on en trouve en grande surface, sur obocal, mescoursesenvrac et un peu partout. Tu peux également réutiliser tes pots de confiture ou autre, ça marche aussi.

4. FAIRE A MANGER

Un des meilleurs moyens également de diminuer ses déchets, c’est de faire à manger soi-même. En effet, si on achète des plats surgelés, en boîte etc on a l’emballage en plastique ou en fer. Qu’en faisant à manger soi-même, on peut au minimum éviter l’emballage des légumes, féculents, céréales etc. Après, forcément nous ne sommes pas parfait, c’est sûr que de temps en temps ça dépanne les plats tout fait. Mais si tout le monde fait un petit effort en réalité ça représente beaucoup.

5. FABRIQUER SES PRODUITS D’ENTRETIEN

Ça sera le sujet de prochains articles, mais il existe des recettes très simples pour fabriquer son produit pour le lave-vaisselle, pour laver le sol etc. Puis le vinaigre et le bicarbonate de soude sont tes meilleurs alliés également. Je les utilise déjà le nettoyage et c’est top !

6. UTILISER LE SAVON DE MARSEILLE

Le savon de Marseille va devenir votre meilleur ami ! Il peut s’utiliser pour se laver les mains, fabriquer sa lessive maison mais également pour… faire sa vaisselle ! On dit adieu au liquide vaisselle et son flacon en plastique et bienvenue au savon solide. Avec cela, on n’utilise plus les éponges classiques. Soit on prend une brosse pour faire la vaisselle, soit une éponge lavable ou un tawashi. Et pour faire vite, le tawashi est une éponge fabriquer main avec de vieilles chaussettes, c’est une pratique japonaise.

Petit bonus, je t’ai trouvé un article super intéressant où dedans il y a un paragraphe qui t’explique comment choisir ton savon de Marseille. Car apparemment, plus de 95% de ces savons sont des faux.

utiliser le savon de Marseille

7. ÉVITER LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

Un truc tout bête mais si on essaye de faire à manger avec les bonnes quantités, de manger les restes et de ne pas jeter la nourriture ça fait moins de déchets dans la poubelle.

8. COMPOSTER

Quelque chose de tout bête également, mais si on composte nos déchets alimentaires, moins de poubelle et c’est bon pour le potager. Et si tu es en appartement, sache qu’il existe de petits composteurs adaptés et qui ne laissent pas passer d’odeurs.

9. JARDINER

Si tu as un bout de terrain, que tu aimes jardiner, ça peut être un bon moyen de faire des économies. Moins de déchets d’emballage également et on évite le transport des légumes venant de d’autres pays. Et même si tu n’as pas de jardin, tu as la possibilité de faire pousser des aromates dans ton appartement. Il existe plein de kits notamment chez Nature & Découvertes.

Passer du jetable au durable

10. REMPLACER LES SACS DE COURSES

Maintenant la vente de sacs en plastique jetable est interdit. Mais nous pouvons quand même acheter les fameux sacs Leclerc, Super U qui n’ont pas la meilleure compo non plus. Pour cela, tu peux les remplacer par des cabas en tissus ou en toile. Et pour les fruits et légumes, tu peux utiliser des filets ou petits pochons créés pour cela.

11. NE PLUS UTILISER DE VAISSELLE JETABLE

On dit adieu à la vaisselle jetable et on privilégie la vaisselle biodégradable ou en carton. Mais on privilégie d’abord la vraie vaisselle et même pour les piques-niques il y a de la vaisselle en bambou, bois réutilisable et biodégradable.

Couverts bambou

12. UTILISER DES BEEWRAP ET COUVRES-PLATS

On oublie le papier d’aluminium, le film alimentaire et on utilise des couvre-plats en tissu ou des beewrap pour conserver nos plats. Qu’est-ce que c’est un beewrap ? C’est un tissu enduit de cire d’abeille qui permet donc de conserver les aliments. La cire d’abeille rigidifie le tissu et grâce à la chaleur de nos mains on peut donner la former souhaiter au tissu et bien évidemment c’est réutilisable à l’infini si on en prend soin.

13. REMPLACER LES EPONGES, ESSUIE-TOUT, PAPIER CUISSON…

On supprime tout ce qui n’est pas durable dans le temps tel que les éponges, sopalins, etc et on les remplace par du lavable et réutilisable jusqu’à l’usure. Comme je t’en ai parlé un peu plus haut, il existe des éponges lavables. Pour le papier de cuisson, il existe du tissus de cuisson réutilisable ou des plaques de cuisson en silicone. Pour l’essuie-tout, il en existe du lavable également, un peu dans le même principe que les serviettes de toilette.

Réduire ses déchets dans la cuisine sera ma mission pour cette année, et toi, est-ce que tu as déjà commencé ?

2 Commentaires

  1. Enirtourenef

    La première fois que j’ai fait du vrac, je me suis retrouvée avec une invasion de mites dans mes céréales, ma farine, etc. Donc je veux bien faire mes produits ménagers, cuisiner, aller au marcher, faire tout ce qu’il faut comme il faut, mais PAS le vrac !

    Réponse
    • Mademoiselle Laura

      Oh ba mince alors ! Je n’avais jamais entendu ça encore ! Peut-être que tes pots n’étaient pas 100% hermétiques ?

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *