9 conseils contre les règles douloureuses

Fév 18, 2019 | Lifestyle | 3 commentaires

Quelle femme n’a pas déjà connue ces règles douloureuses atroces qui nous font se plier en deux ? Tu en fais partie ? Voici quelques astuces qui pourraient t’aider !

D’où viennent ces règles douloureuses ?

Les douleurs de règles du vrai nom dysménorrhée (désignant les troubles menstruels) désignent en général les douleurs du bas du ventre. Cela touche environ 50 à 80% des femmes. Mais à quoi est-ce dû ?

Ces douleurs s’expliquent par les contractions de l’utérus. En l’absence de grossesse, l’ovule n’est pas fécondé, les ovaires ne produisent plus d’œstrogènes ni de progestérone. Des contractions utérines se produisent, l’endomètre ainsi que le sang sont expulsés. Les douleurs sont présentes chez certaines femmes, car ces contractions utérines sont plus importantes. Les prostaglandines sont des substances produites en partie par l’endomètre et qui permettent les contractions de l’utérus. Dans ce cas, cette production de prostaglandines est plus importante donc les contractions sont plus intenses.

9 conseils pour combattre ces règles douloureuses !

1. SURVEILLER SON ALIMENTATION

Certains aliments favorisent les règles douloureuses par la production d’hormones. Par exemple, le sucre augmente le taux d’insuline ce qui entraîne une production de prostaglandine pro-inflammatoire qui développe la vasodilatation et la douleur.

Pour cela éviter de manger trop de bonbons et aliments riches en sucre.
Évitez également la viande rouge et le café, car au lieu d’éliminer la douleur et la fatigue, le café augmente les douleurs en boostant notre capacité à stresser. Au contraire, favorisez le poisson comme le saumon et le maquereau qui sont riches en oméga 3 et vitamines D qui font baisser les crampes menstruelles. Vous pouvez également manger du thon, des céréales, des œufs et des champignons de Paris.

2. S’HYDRATER

S’hydrater est déjà de base très important mais l’est davantage pendant vos règles. Ça va permettre d’éviter les ballonnements. Abstenez-vous des boissons gazeuses ou sucrées et favorisez les infusions de camomille, de sauge, de cannelle ou de menthe poivrée. Ces infusions de par leur chaleur, vont augmenter le débit du sang et détendre les muscles.

3. LES HUILES ESSENTIELLES

Les huiles essentielles auraient des bienfaits pour réduire les douleurs et saignements. Les plus conseillées, seraient les huiles essentielles de Ylang-Ylang, estragon, mandarine, lavande, sauge et marjolaine. Utilisez-les en massage avec une huile végétale.

4. APPLIQUER DE LA CHALEUR

Mettez de la chaleur sur votre ventre, cela va vous relaxer et diminuer la douleur. La chaleur a un effet vasodilatateur et anti-inflammatoire. Prenez un bon bain chaud, mettez une bouillotte sur votre ventre ou des patchs chauffants.

5. LE SPORT

Le sport oxygène le corps, permet d’activer la circulation dans le bas-ventre et réduit la douleur. Prenons le cas du yoga, il favorise la détente mentale et musculaire.

6. LES MÉDICAMENTS

Les anti-inflammatoires, comme l’ibuprofène, le paracétamol et les antispasmodiques sont efficaces pour atténuer la douleur, les migraines et les maux de reins. Éviter par contre l’aspirine, qui fluidifie le sang et les accentue. Si vous avez vraiment de grosses douleurs, prenez rendez-vous chez un médecin ou un gynécologue pour en parler.

7. L’ACUPUNCTURE

L’acupuncture par la stimulation de certains points permettrait de soulager les règles.

8. LA CONTRACEPTION

La contraception comme le stérilet hormonal ou la pilule est un moyen efficace de réduire les douleurs. Mais cela reste un acte médical à discuter avec votre médecin car cela impacte quand même votre corps.

9. LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES

Les compléments alimentaires comme l’huile d’onagre et de bourrache peuvent aider à diminuer vos douleurs. L’huile d’onagre est riche en acides gras essentiels qui ont des effets anti-inflammatoires qui vont donc réduire vos douleurs menstruelles.

Si par contre malgré toutes les astuces essayés, vous n’êtes toujours pas soulagé, consultez un médecin ou une gynécologue. Il n’est pas normal de souffrir autant durant vos règles. Et peut-être que ces douleurs sont dus à une maladie comme l’endométriose.

Quelles sont les astuces que toi, tu appliques pour tes douleurs menstruelles ?

3 Commentaires

  1. Enirtourenef

    D’instinct j’aurais pas dit que le sport permettait de diminuer la douleur (et en même temps c’est tout à fait logique, c’est comme quand on a mal au dos, la plupart du temps, il faut bouger !). C’est con, parce que quand on a mal on a plutôt tendance à dire « ah non, j’y vais pas, j’y trop mal ».

    J’ai la chance d’avoir des règles qui ne font pas trop mal (mais bon, d’autres caractéristiques de mes menstruations sont moins pratiques/sympa, comme le fait qu’elles arrivent jamais au même moment et sans prévenir, vu que j’ai pas mal xD) mais du coup, quand elles font un peu plus mal que d’habitude je suis une vraie chochotte x)

    Réponse
    • Mademoiselle Laura

      C’est vrai que quand on a mal on a tendance à rester chez soi affalé sur le canapé, alors qu’en réalité vaudrait mieux bouger. Le fait de faire du sport même autre chose déjà permet de penser à autre chose puis ça à un effet sur le corps qui nous fait diminuer la douleur.

      C’est vrai que ça a un avantage ou non de ne pas avoir de règles douloureuses, car dans ton cas tu n’as pas de signe qu’elles arrivent ^^

      Réponse
  2. Solène

    Merci ❤️

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *