14 conseils pour réussir le CRPE

Août 22, 2021 | CRPE | 0 commentaires

Si tu ne me suis pas sur mon compte instagram (@mademoiselle__lauraa), tu n’es peut-être pas au courant que j’ai passé le CRPE : Concours de Recrutement des Professeurs des écoles en 2021. Je suis actuellement sur liste complémentaire, c’est-à-dire que j’attends qu’on m’appelle pour me dire que des personnes admises ont abandonné et que je prends leur place. Donc, effectivement, pour l’instant je n’ai pas le concours tant que je n’ai pas cet appel (mais normalement dans quelques jours on va m’appeler). Toi, qui es peut-être un futur crpéiste, tu te demandes peut-être, pourquoi nous donne-t-elle des conseils alors qu’elle n’a pas le concours ? Je me sens légitime de te donner des conseils car je suis au tout début de la liste complémentaire (5ème) et je n’ai pas obtenu le concours à 0.8point/240 soit que dalle ! Donc je ne pense pas être moins légitime que par exemple la dernière personne ayant été admise. D’autant plus, que je me suis investie à fond dans cette année de préparation, j’ai pu voir ce qui a fonctionné, ce que j’aurais pu mettre en place, etc. De plus, j’ai passé le CRPE à Nantes, une des académies où le seuil d’admission est le plus élevé. Cette année il était de 164.13/240 et j’ai eu 163.25 soit une moyenne de 13.6/20. Bref, après cette petite introduction, passons au vif du sujet. Voici 15 conseils pour réussir le CRPE ! Qu’on se le dise, c’est quand même un concours de recrutement, plutôt sélectif selon les académies, qui demande beaucoup d’investissement, avec des épreuves plus ou moins difficiles selon nos connaissances/compétences donc si on peut mettre en place un maximum de conseils pour le réussir, on ne va pas s’en priver 😉

1. Travaille dès le début et tout au long de l’année

Tu commences les cours début septembre, le concours est mi-avril, ce qui te fait environ 7 mois de révisions. Sans compter les vacances, les moments en famille, les stages, les cours qui vont te prendre du temps également. Je ne veux pas te faire peur, mais ça va être une année chargée où il ne faut pas perdre de temps. Alors le meilleur moyen de réussir à apprendre, à progresser vite, ça va être de travailler dès la rentrée et régulièrement. Surtout que tu as seulement 7 mois pour emmagasiner une grosse quantité de connaissances pour le CRPE.

2. Organise tes révisions

Le maître-mot de cette année est ORGANISATION. Entre les cours, les stages, tes moments personnels et surtout les révisions, il faut que tu organises tes révisions pour savoir quelles épreuves tu révises ? Quand ? Comment ? etc. D’ailleurs, un article sur comment organiser tes révisions sera en ligne prochainement.

3. Cible tes faiblesses.

Même si aucune notion ne doit être mise de côté, tu as peut-être des thèmes, disciplines qui vont résister plus que d’autres. Essaye au plus vite dans l’année de cibler tes faiblesses pour pouvoir les travailler. Mais attention ces faiblesses ne doivent pas être travaillées au détriment de tes forces. Au contraire, parfois, quand on pense être fort dans une discipline, c’est là que l’on va échouer car on n’a pas révisé, on est sûr de soi et là c’est l’échec. C’est un concours, donc tout doit être révisé. Tes forces doivent devenir des maîtrises et tes faiblesses doivent devenir des forces.

4. Trouve ta méthode de révision

A travers les études que tu as déjà réalisées, tu dois connaître ta meilleure méthode pour apprendre. Si tu as plus une mémoire visuelle, auditive, verbale ou kinesthésique. Appuie-toi au mieux sur tes méthodes d’apprentissages pour que les révisions soient le plus agréable pour toi. Par exemple, pour ma part, j’ai davantage une mémoire visuelle. Donc je me suis fait des flashcards, des cartes mentales que j’ai affichées et c’était beaucoup plus facile d’apprendre de cette manière.

5. Trouver tes meilleurs moments de révisions

Ne te force pas à réviser toute la journée où à certains moments si tu sais que cela ne fonctionnera pas, tu vas procrastiner plus qu’autre chose. Tu sais que la préparation au concours va te demander de l’énergie alors organise tes moments de révisions sur des créneaux où tu sais que tu es efficace et où le travail sera récompensé.

6. Révise les oraux dès le début de l’année

Une erreur à ne pas faire : attendre les résultats des écrits du CRPE pour réviser les oraux. Je le savais qu’il fallait réviser les oraux dès le début d’année, mais je n’ai pas réussi à m’y consacrer davantage avant mars/avril, car j’étais trop focus sur les écrits, en plus il y avait les cours et les stages. Pourtant, les oraux comptent pour plus de points, c’est un gros morceau où il y a beaucoup de connaissances à acquérir et finalement, c’est un peu le cœur de notre métier de connaître le système éducatif français, le développement de l’enfant, etc. Une fois que les écrits sont passés, que les résultats sont publiés et que tu vois que tu es admissible, tu dois te mettre à fond dans les oraux et ce n’est pas facile. C  ar il y a toute la fatigue présente depuis le début de l’année, on a donné toute notre énergie aux écrits, c’est la fin de l’année scolaire, il commence à faire beau, chaud, et c’est quand même un sacré morceau les oraux. Donc si tu as réussi à commencer les révisions avant, ça sera un soulagement pour toi.

7. Révise à plusieurs

S’il y a un conseil à retenir (mais n’oublie pas les autres ils sont aussi importants :p) c’est celui-ci ! Le meilleur moyen d’apprendre, de réviser est de le faire à plusieurs. D’une part, c’est plus fun, tu n’es pas seul face à tes fiches à réviser, tu peux faire une petite pause rigolade, mais surtout si tu as un bon binôme/groupe pour réviser avec les mêmes ambitions vous allez vous apporter les uns les autres, cela ne peut être que bénéfique ! Vous n’avez pas les mêmes expériences professionnelles, ni les mêmes difficultés et connaissances. Donc vous allez apprendre des uns et des autres. Pour ma part, c’est ce que j’ai fait tout au long de l’année. Cela a été très efficace avant les écrits, où avec mon binôme on s’était fixé un planning de révisions et on s’est vu tous les jours du matin au soir pour réviser et on n’a jamais été aussi efficace ! Ensuite, pour les oraux, je trouve que c’est encore plus important. Avec tous les admissibles de notre classe, on s’est vu pendant 15 jours avant les oraux et on s’est entraîné les uns devant les autres, on faisait le jury, on se mettait en condition réelle. Il n’y a rien de plus bénéfique, car d’une part, on apprend en regardant les autres par leur posture et par les sujets sur lesquels ils passent puis on se prodigue des conseils, le tout dans la bienveillance.

Pour certaines personnes, ça peut paraître impensable de réviser à plusieurs car on se dit, c’est un concours, une compétition mais non. Oui, il y a un nombre de places limitées, mais dans ton groupe-classe ça n’empêche pas que vous pouvez tous être solidaire, vous aider, avancer ensemble pour aller le plus haut possible.

réviser à plusieurs pour préparer le crpe

8. Visualise ta réussite

Tu vas peut-être trouver ce conseil étrange, mais pour ma part, il m’a été essentiel. Si mentalement tu pars défaitiste, que tu te dis « je ne vais pas réussir », « c’est impossible », « je suis trop nul.le », c’est sûr que tu n’y arriveras pas et tu ne seras pas dans de bonnes conditions de révisions avec ces pensées. Mais si tu pars avec une attitude gagnante, déterminée à avoir ce fichu CRPE, tu vas tout faire pour réussir. Tu seras dans une attitude positive, de battant.e, prêt.e à tout donner. Cela va te donner une certaine confiance en toi qui te seras très utile notamment aux oraux face au jury 😉

9. Lis des ressources pédagogiques

Il y a plein de sites, blogs où tu peux lire des ressources sur l’éducation nationale, la pédagogie, sur tous les thèmes autour de l’éducation. Et dans ces nombreuses ressources à ta disposition, il y en a des essentiels dont il faut que tu lises un maximum. D’une part, car ce sont des sources officielles de l’Éducation Nationale, d’autre part, on y trouve plein de sujets, on apprend énormément.

Si tu ne connais pas, il y a :

  • Le café pédagogique pour connaître toute l’actu sur l’Éducation Nationale, ce qui se passe en ce moment, les nouvelles lois…
  • L’application « Professeur des école » : toute l’actualité en temps réel.
  • Eduscol : C’est un site édité par la direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO) du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse. Il y regroupe plein d’informations permettant d’accompagner les enseignants et autres professionnels de l’éducation.
  • Canopée : Le réseau Canopée créé des ressources pédagogiques dans différents supports (imprimées, numériques, mobiles, TV) pour la communauté éducative.
  • Education.gouv : On y retrouve également toute l’actualité sur l’éducation avec les textes officiels, etc.

10. Lis les programmes et rapports de jury

Les programmes, le socle commun, le référentiel de compétences des métiers du professorat et de l’éducation sont des textes officiels essentiels dans notre métier. Il est important de les connaître, de savoir de quoi ils parlent. Je t’en parlerais davantage dans un prochain article pour savoir exactement ce qu’il faut savoir. En attendant, voici où tu peux les trouver :

Pour les rapports de jury, cela correspond au compte-rendu que les jurys ont écrit à partir des épreuves écrites et orales réalisés. Dedans, est écrit ce que les candidats ont bien fait, ce qui était attendu, et ce qui aurait été attendu mais que peu de candidats ont faits. On y trouve beaucoup de conseils et si tu en prends conscience, que tu essayes d’aller dans leur sens, c’est que de plus, car tu vas répondre à leurs attentes. Pour les trouver, il suffit de chercher sur internet : Rapports de jury crpe + ton académie.

11. Entraîne-toi

Le meilleur moyen de réussir les épreuves écrites et orales du CRPE, c’est de t’entraîner un maximum. Les sujets blancs seront tes meilleurs amis. Si je prends exemple sur les écrits, les sujets des années passées te permettent de voir comment l’épreuve est constituée, quels sont les exercices types, ce qui est demandé, etc. Ensuite, cela va te permettre de te repérer dans la gestion du temps. Au départ au premier sujet blanc que j’ai fait en français, c’était impossible pour moi de le finir. Donc je savais sur quelles parties travailler pour gagner du temps. Cela va également te permettre de créer des automatismes. Car oui, tu vas vite remarquer que les exercices se ressemblent, que des questions sont récurrentes, donc tu vas gagner du temps dans les procédures. Après je sais que pour cette année 2021-2022 le concours est nouveau donc il n’y a pas beaucoup de sujets disponibles, mais la partie sur la grammaire, le sens des mots, et les exercices en mathématiques sont similaires au concours des années précédentes donc tu peux trouver des sujets d’entraînement à tire-larigot.

Pareil pour les oraux, plus tu vas t’entraîner, plus tu seras à l’aise à l’oral, tu auras un meilleur langage, moins de tocs, tu seras structuré dans ton discours, etc.

Voici les sites où tu peux trouver les annales pour t’entrainer au concours :

s'entraîner pour réussir le crpe

12. Sers-toi des stages

En plus de te permettre d’acquérir de l’expérience, les stages sont une source d’apprentissage énorme pour toi. Tu vas en apprendre davantage sur la gestion des élèves, d’une classe, comment créer une séquence d’apprentissage, comment se passe les réunions, comment faire avec des élèves à besoins particuliers, etc. Toute cette expérience doit te servir notamment pour les oraux. N’hésite pas à citer des exemples de ce que tu as observé, réalisé, cela montre au jury que tu as de l’expérience, que tu as analysé ta pratique et que tu te situes dans une posture d’enseignant.e.

13. Prends soin de toi

C’est un autre point super important pour moi. Oui, c’est une année où tu dois faire quelques concessions personnelles si tu veux réussir, mais il faut les modérer. Ne t’acharne pas au travail au détriment de ta santé mentale et physique. Cela aura l’effet inverse. En effet, si tu veux tout donner pour le concours, c’est bien, mais si à côté, tu ne dors plus, tu ne t’accordes pas du temps pour tes loisirs, tu vas te surmener et l’effet va être opposé, tu ne seras pas capable de réviser tellement que tu seras épuisée. Je te l’accorde, c’est compliqué de décrocher car notre tête ne pense qu’au concours et c’est pour cela qu’il est important de couper, de prendre du temps pour soi.

14. Ne te compare pas aux autres

Se comparer aux autres est la pire chose à faire, car cela va juste te stresser davantage. De plus, à quoi cela sert de se comparer ? Chaque personne à sa façon de faire. Peut-être que ton collègue révise de 8h à 23h et toi seulement de 9h à 17h et en quoi est-ce moins bien ? Peut-être que lui a plus de difficultés dans certaines disciplines ou peut-être que toi tu révises plus efficacement. Puis nous n’avons pas tous le même rythme, les mêmes besoins, la même vie, alors fais-toi confiance et concentre-toi sur toi. Si tu vois que ta façon de travailler te permet d’avancer correctement dans tes révisions, que cela porte ses fruits alors c’est super et pas besoin de te dire « olala celui-ci, il révise 3h de plus par jour que moi, je ne fais peut-être pas assez ». Cette phrase m’a déjà traversé l’esprit et je peux te dire que c’est une source de stress supplémentaire qui ne sert à rien. Alors chasse cette idée et tout se passera bien 😉

J’espère que cet article va t’être utile pour te préparer au CRPE et n’hésite pas à me suivre sur mon compte instagram où je partagerais tout au long de l’année des conseils pour préparer le concours. Et si tu as déjà passé le concours, et que tu as des conseils supplémentaires, n’hésite pas à les partager en commentaire 😉

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *